Bilan de la consultation – Phase 2

C’est entre le 7 et le 21 mai 2019 qu’on eut lieu les 4 soirées de consultation pour lesquelles ont été invitées la population en général, mais surtout, les personnes qui avaient participé à la première phase de consultation et qui avaient témoigné leur intérêt à suivre la démarche.

Ce sont donc près de 250 personnes qui, à nouveau, ont accepté de se mettre au jeu et de se déplacer pour prendre part activement à ces exercices de participation citoyenne. Nous avons donc resoumis les propositions de scénarios, mises à jour en continu, à ces groupes qui ont, encore une fois, participé avec attention et enthousiasme aux ateliers qui leur étaient proposés.

Ces soirées sont à nos yeux une réussite à plusieurs égards. Les participants ont démontré une ouverture à bien comprendre et à contribuer positivement à la démarche. Le déroulement des quatre soirées était extrêmement fluide et le dosage entre les moments de présentation et la tenue d’ateliers a été apprécié par ces derniers. Nous avons pu bénéficier, comme pour la première phase, des pertinents et constructifs commentaires de l’Institut du Nouveau Monde pour l’organisation et l’animation de ces soirées.

Nous avons également consulté  les équipes-écoles, les conseils d’établissement, les élèves de l’Association des élèves du secondaire de la CSDM (AESCSDM), les élèves du 3e cycle du primaire, les associations, syndicats et comités de parents, l’apport de ces personnes et instances étant évidemment essentiel au déploiement de cette révision.

Le rapport intégral de la phase 2

 

Les faits saillants de la deuxième phase de consultation

 

Résultats de la consultation auprès des associations, syndicats, et comités de parents

Suite à une lecture exhaustive des réponses obtenues, plusieurs ont demandé de continuer à fonctionner avec un comité de pilotage, et ce, tout au long de la démarche. Actuellement, ce comité inclut déjà certains services de la CSDM (Services à l’élève, Service de l’organisation scolaire, Services pédagogiques). Il est évident que nous souhaiterons agrandir ce comité avec des membres des écoles, des divers services impliqués selon les enjeux relevés (ressources matérielles, ressources humaines…) et des partenaires qui sont déjà impliqués auprès des écoles.

Certaines transformations exigeront un accompagnement adéquat et modulable des directions d’établissement et des équipes- écoles impliquées. Nous nous engageons à élaborer les étapes de la mise en œuvre de chacun des projets avec celles-ci. Cette façon de faire permettra une proximité et des ajustements rapides, au besoin.

La même approche sera conservée avec les élèves qui bénéficieront des nouvelles offres, ou des changements à leur parcours scolaire. L’accompagnement de ceux-ci sera évidemment pris en considération, et nous prévoirons des modes de rétroaction afin de documenter ces changements et de soutenir adéquatement ces élèves. Les impliquer, comme acteurs de changements, sera assurément une stratégie incontournable dans l’atteinte de leur motivation. Ces moyens d’implication seront naturellement déterminés avec les équipes-écoles et devront être modulables selon les milieux.

La majorité des participants recommande de démontrer clairement tous les services offerts dans nos écoles secondaires. Les prochaines étapes rendront explicite tout le travail de cartographie qui devra être effectué dès l’automne prochain. Il y a de toute évidence une méconnaissance de tous les programmes, options, volets, concentrations et activités qui sont offerts dans les écoles. Nous prendrons le temps de les identifier tous, et de les faire connaître au grand public.

Résultats des consultations auprès des élèves du troisième cycle du primaire

Voici les faits saillants de ces consultations. Nous avons fait un retour sur les 5 éléments les plus importants pour eux lors du choix d’une école secondaire.

En ordre; voici leurs choix :

  1. Ami-e-s qui fréquenteront (ou fréquentent) aussi cette école
  2. Activités parascolaires
  3. Proximité du domicile
  4. Diversité des programmes offerts
  5. Mixité des élèves dans la classe et dans l’école
77 % des répondants ont précisé qu’ils continuaient leur scolarité dans une école publique.

Parmi ceux qui choisissent le privé; les principales raisons de ce choix sont : la réputation de l’école, les amies qui y vont, la fratrie, et la beauté (architecture de l’école).

73 % des répondants trouvent important de côtoyer des élèves différents dans leur école (mixité).

Plus de 58 % des élèves trouvent important d’habiter près de leur école secondaire.

En ce qui concerne les scénarios proposés pour chacune des zones; les élèves ont démontré des intérêts forts et communs pour l’environnement, les sports, les arts (variés), et les nouvelles technologies (robotique, jeux vidéo, intelligence artificielle…).

 

Résultats de la consultation auprès de l’Association des élèves du secondaire de la CSDM (AESCSDM)

De façon générale, les jeunes du secondaire ayant participé à cet exercice connaissaient très bien la réalité de leur zone et les défis inhérents à chacune des écoles. Outre leur questionnement sur les définitions liées aux volets, options, concentrations, programmes (sur lesquelles nous nous pencherons assurément) ils maîtrisaient les notions relatives à l’offre ainsi qu’aux propositions insérées dans les documents créés pour la consultation. Voici donc, de façon générale leurs opinions et propositions pour chacune des zones :

Est

•  Les élèves sont d’accord avec le concept de « fusion » d’établissements en écoles de cycles.
•  Ils considèrent que d’ajouter un volet international dans la zone serait pertinent. Ils questionnent tout de même les liens entre le PEI et la mixité, ainsi qu’avec la réussite scolaire.
•  Ils apprécieraient que chaque école soit pourvue d’un gymnase adéquat. Aussi, ils recommandent que les volets sportifs puissent inclure les EHDAA qui sont intéressés et qui démontrent des aptitudes pour l’activité physique.
•  Ils apprécieraient une cuisine adaptée pour l’apprentissage en groupe dans la zone.
•  On constate clairement qu’ils aimeraient vraiment qu’un-des volet-s plein-air/environnement soit créé-s en partenariat avec Espace pour la vie.
•  Ils souhaiteraient des sciences (+ enrichi) et des arts (musique et danse plus particulièrement) dans les écoles de cette zone.
•  Ils nous mettent en garde sur le développement d’un volet entrepreneuriat; l’idée leur semble bonne, mais ils sont curieux d’en connaitre la popularité auprès de leurs confrères-consœurs…
•  Il y a une claire propension de la part des jeunes à souhaiter une augmentation des classes d’accueil dans cette zone.

Sud-Ouest

•  Les élèves considèrent que les écoles auraient tout intérêt à diversifier leur offre. Un club de robotique en parascolaire pourrait être une option à développer en partenariat avec une-d’autres- école-s du territoire ?
•  Les jeunes nomment que toutes les écoles secondaires mériteraient d’avoir accès à des terrains sportifs extérieurs et un budget pour développer du sport et d’autres activités en parascolaire.
•  Ils sont aussi très favorables à une augmentation et un juste équilibre des % d’EHDAA dans leurs écoles, mais se soucient de l’intégration de ceux-ci à la vie scolaire et parascolaire afin qu’il y ait une réelle mixité.
•  Ils nous recommandent d’évaluer adéquatement la capacité (infrastructure) des écoles à accueillir plus d’élèves HDAA.
•  Le concept de club : sportif, artistique, social… devrait être envisagé et pourquoi pas testé dans la zone, selon les étudiants qui associent cette formule à une meilleure intégration, à un sentiment d’appartenance et à la motivation scolaire.

Centre

•  Les jeunes n’envisagent pas ajouter un volet alternatif dans la zone
•  Les jeunes apprécieraient qu’il y ait une bonification des cours d’arts (cinéma, multimédias).
•  Ils proposent qu’au lieu de créer des classes à part pour EHDAA, que ces élèves à défis soient plutôt intégrés au cursus « régulier » et qu’on mette en place des mesures d’accompagnement et d’adaptation pour favoriser cette inclusion.
•  Les élèves de cette zone recommandent d’explorer la possibilité d’offrir de l’enrichissement en maths dans la zone et un autre programme international.

Nord

•  L’idée du programme multisports à Louis-Joseph Papineau avec un suivi académique, accessible aussi aux élèves  de Joseph-François Perrault, semble intéresser plusieurs membres de l’association.
•  Il est indiscutable que les membres sondés ne s’intéressent pas suffisamment au cirque au point d’en avoir un programme ou une option dans leur école.
•  Les élèves sont catégoriques : si deux écoles à proximité l’une de l’autre offre la même option, on ne travaille pas la complémentarité et on ne favorise pas la diversité de l’offre (ex. multimédia à Lucien-Pagé et à Georges Vanier)
•  Ils sont catégoriques à l’égard de l’accessibilité à l’école Louis-Joseph Papineau; cette enclave doit éclater.
•  Ils nomment aussi, qu’en plus de l’embellissement nécessaire de cette école (luminosité), les installations sportives auraient besoin d’être améliorées, mises à niveau.
•  Les jeunes espèrent une amélioration, ainsi qu’une valorisation des concentrations sportives en place (ex. basketball), et la création d’un volet robotique ou une bonification (médiatisée) des volets déjà existants.
•  Les jeunes qui habitent dans le Nord-Ouest apprécieraient avoir accès à des cours de musique (explorer en parascolaire serait une première option acceptable pour eux).
•  Les élèves nomment qu’ils aimeraient avoir plus de volets plein air et ils aimeraient améliorer ce qui est en place (s’inspirer des programmes existants dans d’autres commissions scolaires).

Résultats des consultations auprès des écoles et des soirées de consultations grand public

Les équipes écoles, les conseils d’établissement, les conseils d’élèves, les parents et les partenaires ont eu à nouveau l’occasion de nous partager leur opinion et leurs idées, de façon plus précise, sur les propositions.

Les résultats par zone

 

Voici des photos de la Phase 2 de la consultation publique :
[rev_slider alias="p2"]

Aller à la barre d’outils